Dressing d’été en « up-cycling »

Dressing d’été en « up-cycling »

  L’ « Up cycling »,  c’est quoi??

On pourrait parler d’une « tendance », qui consiste à recycler de façon vertueuse un objet désuet ou hors usage , et de lui offrir une seconde vie…
Mais le mot tendance serait peut-être un peu galvaudé!
D’abord parce qu’il s’agit de beaucoup plus qu’une tendance mais plutôt d’une urgence!!
Ensuite parce que c’est avant tout du bon sens, voire même le retour au bon sens de nos grands-mères économes !
Cette nécessité urgente , c’est celle de réduire notre consommation, et en particulier la quantité monstrueuse de déchets que nous produisons, bref en 2 mots tenter de réduire (à notre infime échelle) notre empreinte écologique…
Pensons en effet à ces objets devenus des « objets cleenex » (on utilise puis on jette).  Notamment pour les vêtements : j’achète, je porte une demi-saison, c’est vite usé et importable, et je jette… Quel scandale… et pourtant que celle qui n’a jamais craqué sur un petit haut ou des ballerines « cheap » jette la première pierre!
Quand on pense aux matières premières nécessaires pour produire (eau, le coton, pétrole pour les fibres synthétiques, …) puis à l’énergie, et le travail nécessaire à la transformation,… et enfin à toute la chaîne de distribution depuis l’usine jusqu’à notre vestiaire en passant par les boutiques, sans compter les emballages etc… on réalise alors l’incommensurable gâchis. Cela pousse à la réflexion… et à l’action !
Certes ce n’est qu’une goutte d’eau dans un vaste océan. Bien sûr les « vraies » mesures seraient à prendre ailleurs (parlons-nous de l’industrie agroalimentaire et des packagings in-recyclables?!)
Mais les petits ruisseaux font les grands fleuves, alors je me dis que je peux déjà (un petit peu) changer mon mode de consommation, et avoir un regard « mieux veillant  » sur nos déchets pour leur offrir un second souffle !

De façon plus pratique  :

Ici j’ai récupéré de vieilles chemises d’homme. Les cols, et les poignets sont élimés, (et inretournables..) cependant différentes parties restent presque intactes malgré le temps.
Ces vêtement que certains auraient passés au chiffon offrent donc de belles étoffes : des cotons de qualité, voire des fibres adoucies par le temps, d’intéressantes popelines, du beau chintz …

4 astuces pour tirer le maximum d’une chemise :

1ere astuce :
En observant une chemise, ou en imaginant son modèle à plat on voit les différentes parties généreuses en tissu :
– le dos évidemment
– les pans avant
– et le haut des manches une fois déplié
2eme astuce :
Il ne faut pas hésiter à découdre certaines parties … Par exemple les pattes de boutonnage sont souvent pliés, ou superposés. En décousant ces pièces on gagnera facilement 5-7 cm qui peuvent faire la différence pour y caser un patron.
3ème conseil :
On optera cependant pour des patrons économes en tissu : des accessoires, des vêtements d’enfant, ou des tops sans manches.
Dans l’idéal des patrons qui réclament au plus une grosse cinquantaine de centimètres
J’ai ici réalisé avec deux chemises :

 

Cependant j’aurais aussi tout à fait pu faire :

  • un vanity
  • un top Judd (avec des raccords sur les manches)
  • et même une jupette Cassatt (en gardant les boutons de façon décorative)

 

4eme astuce :
Votre pan de tissu est un peu trop petit? Il vous manque un triangle de 5 cm?
Optez pour les raccords !
Vous n’êtes pas sans avoir de nombreuses chutes en plus des pans principaux, n’hésitez pas à prendre ailleurs pour prolonger votre pièce de tissu .
Profitez-en aussi pour jouer sur les motifs , vous obtiendrez des résultats originaux et très jolis
C’est par exemple ce qu’on a fait avec le bloomer pris dans le haut de la manche. il y manquait 4-5 cm, nous avons joué sur des rayures horizontales en raccord  ! Et c’est pas mal non ?
De même sur la manche dos de notre top Matisse, on a ajouté discrètement (cette fois) un petit triangle de tissu pour le faire passer sur la largeur…

Pour poursuivre…
Pour celles qui désirent aller plus loin sur le sujet, les articles et initiatives sont nombreuses sur le web !
On m’a d’ailleurs fait découvrir cet ebook (livre blanc gratuit ) sur la toile, écrit par une blogueuse allemande (mais le livre est en francais , hein rassurons-nous 😉 !), et j’ai pensé qu’il pourrait en intéresser plus d’une…
Il vous donnera quelques autres idées de DIY sur le « sur-cyclage ». Vous y découvrirez notamment des conseils pour réparer, ajuster, customiser, rallonger etc !
En bref pas mal de petites astuces pour mieux ré-investir vos vêtements défraichis …

 

Il est totalement libre d’accès (pas d’email à rentrer, gratuit, etc…) et c’est par ici : E-book de Surcyclage

 

 


Voilà ! Qu’en pensez-vous?
et vous avez-vous déjà testé ce type de recyclage? qu’avez-vous réaliser?!

Répondre